QUE FAIT LA RÉPUBLIQUE DE CORÉE POUR RÉDUIRE L'ÉCART DE RÉMUNÉRATION ENTRE HOMMES ET FEMMES ?

Le Gouvernement de la République de Corée s’est efforcé de réduire l’écart de rémunération entre les sexes. En 2018, elle a révisé la loi sur l’égalité des chances en matière d’emploi pour l’appliquer à tous les lieux de travail. À l’heure actuelle, les lieux de travail comptant moins de cinq travailleurs à temps plein sont exemptés de ces dispositions.

En 2018, les lieux de travail dont les résultats en matière d’action positive sont médiocres devront présenter leur situation en matière d’écart de rémunération entre hommes et femmes et prévoir des mesures pour l’améliorer. Pour faire en sorte que le principe de l’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale prenne racine sur le lieu de travail, le gouvernement prévoit d’élaborer et de diffuser en 2018 des “Directives pour la mise en œuvre de l’égalité de rémunération” dans les entreprises.

Le gouvernement élargit également le nombre d’entreprises visées par les mesures d’action positive. En 2018, l’AA sera pleinement appliquée dans l’ensemble du secteur public afin de créer du travail décent pour les femmes et d’accroître la proportion de femmes cadres. Il vise à élargir davantage l’objectif pour inclure les entreprises privées de 300 employés et plus d’ici 2022.

Le gouvernement a renforcé l’évaluation sexospécifique des effets sur l’emploi, tels que les types d’emploi et les niveaux de salaire par sexe, lors de l’évaluation de l’impact des principales politiques sur l’emploi (2018).

EN QUOI L'EPIC PEUT-ELLE ÊTRE PERTINENTE POUR LA REPUBLIQUE DE CORÉE ?

Le Gouvernement coréen s’efforcera de parvenir à l’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale.

Compte tenu des ressources limitées, nous pensons que, dans le cadre de la cohérence des politiques stratégiques et des visions communes, l’EPIC devra donner la priorité à des actions claires tant au niveau national qu’au niveau mondial.

Dans la région de l’Asie et du Pacifique, il est nécessaire de promouvoir l’apprentissage croisé et le partage des expériences en matière d’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale. L’EPIC sera en mesure d’appuyer le membre dans le domaine de l’élaboration d’une feuille de route ou d’une stratégie régionale sur l’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale.

L’échange d’égal à égal entre pays d’Asie et du Pacifique se trouvant dans une situation socioéconomique similaire est susceptible de promouvoir l’apprentissage croisé et le partage d’expériences sur les bonnes pratiques et les approches novatrices.

Une assistance technique est également nécessaire, notamment pour la diffusion des directives sur l’égalité de rémunération. La plate-forme mondiale de partage des connaissances proposée par l’EPIC pour la diffusion des résultats de la recherche et des outils sur l’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale aura un fort potentiel pour promouvoir l’égalité de rémunération entre les sexes dans la région Asie et Pacifique.