QUE FAIT L'ALLEMAGNE POUR RÉDUIRE L'ÉCART DE RÉMUNÉRATION ENTRE HOMMES ET FEMMES ?

En Allemagne, la loi sur la transparence des salaires est entrée en vigueur le 6 juillet 2017 et a depuis été mise en œuvre par les employeurs et les comités d’entreprise.

Actuellement, le ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse évalue pour la première fois les effets directs et indirects de la loi. Le rapport d’évaluation doit être présenté d’ici juillet 2019. Les décisions sur les nouvelles mesures nécessaires seront prises sur la base profonde de ces résultats.

Entre-temps, le Ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse, en coopération avec l’organe national de lutte contre la discrimination, mettra en place des services de conseil et de soutien aux employés. En outre, des procédures de gestion appropriées et des instruments d’analyse des salaires favorisant la transparence seront collectés et mis à disposition. L’outil en ligne gratuit « Monitor Entgelttransparenz » offre un instrument d’analyse des salaires complet et facile à utiliser pour les rapports d’entreprise et les procédures d’égalité salariale.

Le ministère fédéral continue de soutenir la campagne nationale pour la Journée de l’égalité salariale tout au long de l’année. La campagne aborde les différents aspects de l’écart de rémunération entre les sexes, tels que la ségrégation verticale et horizontale du marché du travail, ainsi que la forte proportion de femmes travaillant à temps partiel, dans des emplois atypiques ou à bas salaires. Ainsi, chaque année, un thème central différent est traité et la participation de haut niveau des responsables gouvernementaux est assurée.

Plusieurs ministères fédéraux et plus de 100 parties prenantes engagées dans l’orientation professionnelle ont créé l’initiative « Klischeefrei » (« sans clichés [de genre] ») afin de coopérer et de libérer les choix professionnels des filles et des garçons des stéréotypes et clichés de genre.

EN QUOI L'EPIC PEUT-ELLE ÊTRE PERTINENTE POUR L'ALLEMAGNE ?

L’Allemagne dispose de l’un des plus élevés écart de rémunération entre hommes et femmes en Europe. Les raisons à cela sont diverses.

L’Allemagne vois en l’EPIC une plateforme pour l’échange de bonnes pratiques : qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas ?
les réponses à ces questions peuvent résider dans les conseils sur la façon de développer et améliorer les mesures politiques et administratives dans le future.

En outre, il y a de grandes possibilités d’améliorer les normes statistiques afin que les chiffres et les indicateurs puissent être mieux interprétés, compris et comparés.